Parcours de formation (B salarié)

Objectif :

Etre capable d’adopter une conduite apaisée, respectueuse des autres et de l’environnement. Réfléchir au comportement et  à la place que chacun occupe dans la circulation, se familiariser avec ce type de véhicule.

Public concerné et pré-requis :

Etre salarié de l’entreprise, de plus de 18 ans, ne pas être atteint à sa connaissance d’une affection et/ou handicap susceptible d’être incompatible avec l’obtention et le maintien du permis de conduire, ne pas devoir conduire un véhicule aménagé, comprendre et lire couramment le français.

Qualification des intervenants :

Enseignant titulaire de l’autorisation d’enseigner la conduite des véhicules encours de validité.

A disposition, une enseignante titulaire de l’autorisation d’enseigner ainsi que la formation post-permis.

Moyens pédagogiques et techniques :

Méthodes actives adaptées à la formation des jeunes adultes.

Salle de cours équipée de moyens multimédias.

Ensemble de véhicules adaptés à l’enseignement, en conformité avec les prescriptions réglementaires.

Fourniture de supports pédagogiques spécifiques.

Effectifs : 1 seul élève par véhicule.

Horaires : à définir

Programme :

  • Théorique : 61 h de formation individuelle interactive + 20 h de cours collectifs corrigés avec moniteur

Apprentissage des 12 thèmes :

  1. Signalisation
  2. Priorités, intersections
  3. Croisements, dépassements
  4. Règles de circulation
  5. Autoroutes
  6. Arrêts et stationnements
  7. Visibilité, éclairage
  8. Tunnels, passages à niveaux
  9. Usagers vulnérables et partage de l’espace
  10. N = éco-conduite, éco-mobilité
  11. X = prise de conscience des risques
  12. E = conduite pratique

Sanctions et formations

  • Pratique, répartit sur la base de 20 heures de conduite,

4 compétences évaluées :

    • Assumer personnellement ses responsabilités citoyennes, juridiques et sociales
    • Utiliser un véhicule à moteur de façon rationnelle et en sécurité
    • Préparer ses  trajets et conduire le véhicule de façon autonome dans les situations de circulation simples ou complexes.
    • Prendre en compte les facteurs entraînant une dégradation du système homme-véhicule-environnement, prendre les décisions qui permettent d’y faire face, mettre en œuvre les mesures préventives.

Chacune de ces compétences apporte des « sous-compétences » ; ce ne sont pas des objectifs de formation, même si la pédagogie à l’aide des objectifs restera complémentaire de l’enseignement à visée de compétences.

La matrice GDE est prise en compte pour l’acquisition de ces compétences.

  1. Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

      1. Connaître les principaux organes de commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures.
      2. Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir.
      3. Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.
      4. Démarrer et s’arrêter.
      5. Doser l’accélération et le freinage à diverses allures.
      6. Utiliser la boite de vitesses.
      7. Diriger la voiture en avant, en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire.
      8. Regarder autour de soi, avertir.
      9. Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.

     

  2. Appréhender la route et circuler dans des conditions normales
      1. Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.
      2. Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
      3. Adapter l’allure aux situations.
      4. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant un régime de priorité.
      5. Tourner à droite et à gauche en agglomération.
      6. Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.
      7. S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.

     

  3. Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

      1. Evaluer et maintenir les distances de sécurité.
      2. Croiser, dépasser et être dépassé.
      3. Passer des virages et conduire en déclivité.
      4. Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.
      5. S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide.
      6. Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.
      7. Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites.

     

  4. Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique
      1. Suivre une itinéraire de manière autonome.
      2. Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.
      3. Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations  à appliquer
      4. Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir.
      5. Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation…)
      6. Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence.
      7. Pratiquer l’éco-conduite.

     

Modalités d’évaluation des acquis :

Evaluations continues et de synthèse correspondant au programme de formation.
Délivrance du  certificat d’examen du permis de conduire.

Sanction visée :

Permis de conduire de la catégorie B

Durée de la formation :

101 heures

Option : pour parfaire sa formation et adopter une conduite plus apaisée, il est possible d’ajouter une formation complémentaire ou de heures supplémentaires. Le tarif appliqué sera alors à l’unité.