Les enjeux de la formation

POURQUOI MIEUX APPRENDRE À CONDUIRE ?

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous. Les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et des blessés sur la route. Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour lequel votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière, saura vous guider.


Evaluation préalable :

Avant toute formation, une évaluation de niveau sera effectuée.

Le formateur évaluera :

  • L’expérience de la conduite
  • La connaissance du véhicule
  • L’attitude du candidat à l’égard de l’apprentissage et de la sécurité
  • L’habileté à :

– L’installation au poste de conduite
– Démarrage – arrêt du véhicule
– La manipulation du volant

  • La compréhension et la mémoire
  • La perception :

– Trajectoire
– Observation
– Orientation
– Regard

  • L’émotivité et la crispation

Suite à ces tests, un volume d’heures prévisionnelles sera déterminé.

 

Programme de formation :

Comprendre, au travers de ce programme, les règles du code de la route mais aussi l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques.
Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, aideront à atteindre les compétences définies et à personnaliser la progression.

Les compétences en 4 étapes :

  • Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul.
  • Appréhender la route et circuler dans des conditions normales.
  • Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers.
  • Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, le formateur pourra alors présenter le candidat aux épreuves du permis de conduire.